• La leçon du decorateur

    Découvrez La leçon du décorateur, la chaine de Félicie le Dragon sur youtube.

    Des conseils, des cas pratiques expliqués. Régulièrement vous retrouverez nos vidéos ainsi que les livrets explicatifs et détaillés qui les accompagnent. Une nouvelle façon de découvrir la déco!

    Nous inaugurons cette nouvelle série avec une vidéo qui vous expliquera comment utiliser la rayure dans la décoration.

    Enjoy!

     

     


    Bénédicte Régimont

     


  • Faites la promo de votre marque avec Instagram

    Un article et une infographie en anglais, mais je trouvais intéressant de vous la faire partager.
    Instagram peut-être utilisé pour faire votre promo.
    Nous travaillons dans un métier d'image, une application et un réseau social dédié à l'image est donc une bonne idée!

    Suivrez-vous Félicie le Dragon sur Instagram?

     

    Bonne journée!

     

     

    Bénédicte Régimont 

     

     

    The-Business-Marketers-Guide-to-Instagram-Infographic

  • Créateur d'entreprise: Le NACRE remis en question?

     

    business plan.jpg

    Le Nacre (nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise) a fait ses preuves mais tous les ans, son enveloppe budgétaire est revu à la baisse. De quoi se poser des questions quant à sa pérennité.

    L’info est passée quasi inaperçue en cette période estivale mais juste avant l’été, le Conseil d'Etat a annulé la circulaire administrative du 04/12/2008 ayant mis en place le dispositif Nacre. Heureusement, cette décision purement « administrative » ne remet pas en cause l'existence du dispositif (il aurait dû être, à l'époque, créé par voie réglementaire et non par simple circulaire), mais elle a causé quelques sueurs froides. D’autant que le Nacre est depuis quelques mois dans la ligne de mire des politiques. Depuis sa création en 2009, cette aide destinée aux créateurs et repreneurs demandeurs d’emplois n’a cessé de voir son enveloppe budgétaire diminuer. En 2011, elle a ainsi été réduite de plus de 30 % par rapport à 2010, limitant le nombre de bénéficiaires à 20 000, contre 30 000 en 2010.

     

     

    Réponse en fin d’année


    Le dispositif, qui consiste en un prêt à 0 % d’un montant moyen de 5 000 euros et en un accompagnement avant et après la création, a été créé à l’origine pour succéder à l’avance remboursable Eden et aux chéquiers-conseil, dont le fonctionnement était devenu chaotique. Il a rencontré un vif succès auprès des créateurs demandeurs d’emploi et fait l’unanimité auprès des organismes labellisés (CCI, Réseau Entreprendre, Adie, Boutique de gestion, France Initiative...) qui le distribue. Néanmoins, son avenir est en jeu, car lancé à titre expérimental pour une durée de trois ans, sa période de test se termine en décembre 2012.

     

    Pour en savoir plus sur cette aide : lisez l'article des Echos

     

    (c) Les Echos - Valérie Froger
  • Mes bonnes copines, un réseau pour nous les femmes et nous les superwomen

    mes bonnes copines, réseau féminin

    Un réseau POUR et PAR les Femmes!

     

    Etre une femme demande de jongler avec multiples casquettes: chef d'entreprise, maman, amante, négociatrice, shoppeuse, maîtresse de maison, hôte... 

    Comme nous n'avons pas encore toutes le talent de Samantha la Sorcière bien-aimée qui d'un froncement de nez arrangeait toutes les situations, nous pouvons faire appel à Mes Bonnes Copines.

    Des superwomen qui vivent ce que nous vivons toutes et qui connaissent bien les contraintes de notre quotidien. Des bonnes copines qui d'un coup de pouce peuvent résoudre une problématique ou vous faciliter la vie.

    La promesse:

    En quelques clics, à titre perso...

    Rassemblez autour de vous votre réseau de très bonnes copines. Partagez vos petits et grands talents et profitez des coups de pouce offerts gracieusement par toutes les bonnes copines du réseau autour de toutes les facettes de nos vies de jongleuses du quotidien !

    En quelques clics, à titre pro...

    Femme entrepreneure, présidente d’association, votre activité touche les femmes ? Développez et fidélisez vos clientes/adhérentes chouchous ! Partagez avec elles des coups de pouce originaux, créez une relation unique avec ces femmes qui auront à cœur de vous soutenir !

     

    Moi j'adhère et je signe! Et vous? Allez-vous rejoindre Mes Bonnes Copines?

     

    www.mesbonnescopines.com 

  • Décorateurs, achetez un véhicule non polluant pour faire baisser vos taxes

     

    voiture électrique.jpg



    Conseil de la semaine : Investissez dans les équipements des véhicules non polluants ! 

    Lorsque vous achetez une voiture particulière pour votre entreprise, vous ne pouvez déduire fiscalement l'amortissement de ce véhicule de votre résultat que pour la fraction du prix d'acquisition, taxes comprises, ne dépassant pas un plafond fixé à 18 300 € ou 9 900 € selon les cas.

    Précision : cette restriction s'applique également pour la location ou le crédit-bail de tels véhicules, une fraction des loyers n'étant pas déductible.

    Mais si vous décidez d'investir dans des véhicules électriques ou fonctionnant au GPL ou au GNV, vous échapperez, pour le prix des équipements spécifiques à ces véhicules (par exemple, les accumulateurs pour les véhicules électriques), à la limitation d'amortissement. Pour cela, vous devez veiller à ce que ces équipements fassent l'objet d'une facturation séparée ou qu'une mention distincte apparaisse sur la facture d'achat. Et bonne nouvelle ! L'administration fiscale a étendu cette solution aux équipements spécifiques de ces mêmes véhicules lorsqu'ils sont pris en location, sous les mêmes conditions de facturation séparée ou de mention distincte.

    Pour aller plus loin

    Autre avantage à investir dans un véhicule non polluant : depuis le 1er octobre 2011, les barèmes de la taxe sur les véhicules de sociétés (TVS) sont alourdis en pénalisant les véhicules les plus polluants. Pour en connaître les modalités, lisez notre article : « Durcissement de la taxe sur les véhicules de sociétés ».

     

    source: www.comptanoo.com 

  • Créateur d'entreprise, vous avez droit au RSA.

    Fotolia_15190047_XS.jpg



    Vous avez créé votre entreprise (ou déclaré votre activité en tant qu'auto-entrepreneur) alors que vous étiez en recherche d'emploi.

    Vous avez suivi mon conseil: ne pas prendre le capital proposé par Pôle Emploi et bénéficié de vos indemnités jusqu'au bout.

    Oui, mais voilà, votre chiffre d'affaire se met en place lentement mais sûrement et vous ne pouvez pas encore dégager un salaire complet.

    Dans ce cadre, vous pouvez bénéficier du RSA (Revenu de Solidarité Active)
    Il vient en complément de votre rémunération et vous permet d'avoir une couverture sociale et un revenu pour les mois où l'activité est plus faible.

     

    Comment ça marche?

    Si vous êtes déjà bénéficiaire du RSA et que vous créez votre entreprise:
    Le RSA est maintenu INEGRALEMENT pendant les 3 premiers mois.

    Si vous faites une demande de RSA alros que votre entreprise est créée:
    L'indemnité à laquelle vous pouvez prétendre sera calculée en fonction de votre CA.

    Chaque trimestre une réévaluation sera faite sur déclaration de votre CA.

     

     Comme pour la plupart des aides, le montant du RSA qui vous sera versé dépend de plusieurs paramètres:

    • votre revenu (chiffre d’affaire) trimestriel en auto-entrepreneur ou micro-entreprise
    • le nombre d’enfants que vous avez
    • votre statut familial (célibataire ou en couple)

     

    Lors de la création d’une entreprise (sous le régime fiscal de micro-entreprise) le revenu d’activité est égal à un pourcentage du chiffre d’affaires réalisé et dépend du type d’activité:

    • 29% pour les BIC achat-vente
    • 50% pour les BIC services
    • 66% pour les BNC professions libérales

    Par exemple, vous êtes célibataire, bénéficiez du RSA et êtes inscrit en auto-entrepreneur comme conseiller en décoration.
    Votre CA est de 1000€ pour le mois. Vous déclarerez à la CAF: 100€ X 50% soit 500€


    Le pourcentage d'abattement correspond à une évaluation forfaitaire de vos charges.


    Exemple chiffré de calcul du RSA:


    • Vous êtes célibataire et avez créé une auto-entreprise de conseil en décoration.
    • Vos seuls revenus sont ceux de votre activité.
    • Le chiffre d’affaires en auto-entrepreneur est de 1000 € mensuel 
    • Il s’agit d’une activité de services (pour lequel les revenus d’activité sont de 50% du chiffre d’affaire)

    Dans tous les cas, le montant du RSA durant les 3 premiers mois sera de 474,93 € (montant forfaitaire du RSA)

    A partir du 4ème mois, le montant du RSA sera calculé de la manière suivante:

    RSA = Montant forfaitaire RSA + 62% des revenus d’activité du foyer fiscal – Ressources du foyer fiscal – Forfait d’aide au logement.


    Le montant du RSA perçu sera donc :

    • RSA = 474,93 + (62% x 1000 x 50%) – (1000 x 50%) 
    • RSA = 283.93 €
    • Revenu global = 783.93 (100 x 50%) + RSA

    Bien évidemment le montant est majoré si vous avez des enfants.
    Si vous n'avez pas de charge de loyer, une déduction forfaitaire de 56€ se fera car le RSA prend en compte aussi l'APL.

    Quoi qu'il en soit, rien ne remplace un conseil personnalisé auprès de votre CAF car chaque cas est particulier.

    Le site du gouvernement répond à toutes vos questions: cliquez ici
    Faire une simulation de RSA: www.caf.fr