Décorateurs, achetez un véhicule non polluant pour faire baisser vos taxes

 

voiture électrique.jpg



Conseil de la semaine : Investissez dans les équipements des véhicules non polluants ! 

Lorsque vous achetez une voiture particulière pour votre entreprise, vous ne pouvez déduire fiscalement l'amortissement de ce véhicule de votre résultat que pour la fraction du prix d'acquisition, taxes comprises, ne dépassant pas un plafond fixé à 18 300 € ou 9 900 € selon les cas.

Précision : cette restriction s'applique également pour la location ou le crédit-bail de tels véhicules, une fraction des loyers n'étant pas déductible.

Mais si vous décidez d'investir dans des véhicules électriques ou fonctionnant au GPL ou au GNV, vous échapperez, pour le prix des équipements spécifiques à ces véhicules (par exemple, les accumulateurs pour les véhicules électriques), à la limitation d'amortissement. Pour cela, vous devez veiller à ce que ces équipements fassent l'objet d'une facturation séparée ou qu'une mention distincte apparaisse sur la facture d'achat. Et bonne nouvelle ! L'administration fiscale a étendu cette solution aux équipements spécifiques de ces mêmes véhicules lorsqu'ils sont pris en location, sous les mêmes conditions de facturation séparée ou de mention distincte.

Pour aller plus loin

Autre avantage à investir dans un véhicule non polluant : depuis le 1er octobre 2011, les barèmes de la taxe sur les véhicules de sociétés (TVS) sont alourdis en pénalisant les véhicules les plus polluants. Pour en connaître les modalités, lisez notre article : « Durcissement de la taxe sur les véhicules de sociétés ».

 

source: www.comptanoo.com 

Les commentaires sont fermés.