• Les entreprises gérées par les femmes sont-elles plus performantes ?

     

    We_Can_Do_It!.jpg

    Le magazine l'Entreprise pose la question... et apporte le classement des 50 PME performantes gérées par des femmes.

    Je pense que les femmes sont plus habiles dans les relations humaines et plus fermes dans la gestion. C'est un avis personnel inspiré de mon expérience.

    Les femmes me semblent impliquées émotionnellement dans leur entreprise. C'est comme leur enfant, leur foyer et qu'elle en défendent l'intérêt avec force et conviction. L'instinct de mère louve (qui ferait bondir les féministes mais que j'assume!)

    Et vous qu'en pensez-vous?

  • Avez-vous l'étoffe d'un chef d'entreprise?

     

    entrepreneur.jpg

    S'il existait un profil de chef d'entreprise, cela se saurait et toutes auraient quasiment le même destin. Car oui, une entreprise existe d'abord à travers le charisme de son créateur, sa personnalité, ses valeurs, son ambition...

    Et vous avez-vous les caractéristiques d'un chef d'entreprise prospère?

    Le goût du risque:
    Créer son entreprise demande une certaine dose d'inconscience mâtinée d'une foi à toute épreuve. Mais les résultats son à la hauteur des risques pris.
    Quitter un emploi salarié pour créer soi-même ses revenus, c'est un risque. Mais s'il est mesuré, si vous anticipé et ne tablez pas sur un CA surévalué au départ,

     

    Le pragmatisme:
    Un bon chef d'entreprise réfléchit d'abord en terme de solutions et de bon sens. C'est ainsi qu'il peut trouver des solutions inédites.
    Faire de longues études ne vous apprend pas le pragmatisme. C'est sur le terrain qu'il se développe!

     

    Le charisme:
    Vous êtes le meilleur VRP de votre entreprise. Si vous y croyez, les autres y croiront avec vous, y compris vos salariés!
    Votre entreprise est votre enfant, défendez-là, vendez-là, valorisez-là! Votre entreprise sera à votre image! (Pensez à Steve Jobs, Richard Branson, Bill Gates...)

     

    L'opportunisme:
    Sachez voir les opportunités dans les plus petits faits du quotidien. C'est ce qui vous aiguillera sur des pistes novatrices. La faculté d'adaptation, le mimétisme sont indispensables pour un chef d'entreprise. Si une idée ne fonctionne pas, sachez vous adapter, la moduler, la clarifier ou l'abadonner.

     

    L'imagination:
    Si vous savez sortir des sentiers battus et imaginer de nouveaux services ou produits. Le monde est à vous. Avoir de l'imagination, c'est laisser de côté les cadres pré-établis: "on a toujours fait ainsi, donc on doit le faire comme ça" Et oser. Même si l'idée vous semble un peu folle.
    Vous me lisez sur votre ordinateur ou votre tablette. Pourtant les ordinateurs étaient destinés aux entreprises. Jusqu'à ce qu'un jour une personne pense que l'ordinateur pouvait entrer dans les maisons, le Personnal Computer (PC)

     

    L'ambition:
    L'argent est aujourd'hui un des rares indicateur de la valeur d'une entreprise. Vous devez donc réfléchir en terme de chiffre d'affaires. Tout d'abord pour vous payer un salaire, ensuite pour développer votre potentiel et croitre. L'argent ne doit pas être une finalité, mais le moyen de vous développer. Ainsi vous pourrez développer une entreprise prospère.

     

    La diplomatie:
    On travaille rarement seul. La réussite réside dans notre capacité à motiver les autres. A leur faire partager notre point de vue, nos envies. Plutôt que de les convaincre, amenez-les à se poser les questions dont la réponse vous mènera vers un but commun.
    Les autres sont là pour avancer aussi, trouvez le meilleur moyen de le faire ensemble.

     

    La curiosité:
    Soiyez curieux, questionnez, remettez vos connaissances en question, apprenez. Ne restez pas sur vos acquis. Le monde évolue (vite, voire trop vite) et la curiosité est une de vos plus grandes valeurs. 

     

    La chance:
    Oui, il y a une part de chance dans toute création. Mais la vraie chance c'est être capable de mettre en mouvement toutes les qualités précédentes et de saisir sa chance. Le soleil brille pour tout le monde, vous pouvez décider de vous cacher à l'ombre ou d'en profiter!

     

  • Un de mes plus belles erreurs professionnelle de coach déco!

    internet.gif

     

    Mon site internet Félicie le Dragon, existe depuis 2001... A cette période il était très bien référencé sur les mots clés qui me concernaient.

    Jusqu'à ce que je crée un site en flash... La boulette monumentale!

    Un site en flash, c'est joli, c'est fluide, les images défilent toutes seules, apparaissent et disparaissent... En opposition aux sites en HTML dits sites statiques. 

    En 2004, afin de conserver cet avantage certain sur la concurrence (qui commencait à se créer), j'ai dévoré des livres et des livres sur le référencement et la programmation HTML (ça c'est mon esprit matheux qui avait repris le dessus)
    TOUS m'ont dit que les sites en  flash étaient mal référencés par les moteurs de recherche et en particulier Google, que l'on ne pouvait pas les optimiser, que l'on ne pouvait pas travailler correctement le référencement naturel...

    Oui mais voilà... j'ai quand même refait mon site entièrement en flash... Grand mal m'en a pris... Hop déclassée illico. Perdue dans les limbes du net alors que l'environnement devenait de plus en plus concurentiel... Mon dieu, pourquoi n'avais-je pas fait cette erreur au début de mon activité, quand personne ne s'en serait rendu compte? 

    Etant philosophe, et sachant que les choses arrivent pour une bonne raison, j'en ai pris mon parti et j'ai replongé le nez dans les méthodes de référencement et décidé de partager cela avec les membres de la Fédération des Coachs Déco. 

    Alors, soyez aux aguets, bientôt je vous livre les méthodes qui font que mon site reviendra dans le triangle d'or (preuve à l'appui)  

     

  • Lisez gratuitement les extraits de mes livres

    devenir coach déco

    Devenir Coach Déco - le guide complet
    Comment doubler vos revenus
    Régider une Newsletter efficace

     

    En un clic, vous pouvez télécharger et lire les extraits de mes livres.

    Je les ai rédigés suite aux formations que j'anime pour répondre aux demandes et aux besoin des futurs coachs déco.  

    Ce que l'on sait moins c'est qu'une grande partie du métier est de se documenter. Lire les magazines de déco est une chose, je dévore de nombreux livres de marketing, de communication, de psychologie... tout ce qui peut me faire progresser au quotidien.

    L'avantage? C'est que lorsque j'expérimente une nouvelle méthode et qu'elle marche, je le partage avec vous! C'est enrichissant pour tout le monde car vous me faites part de votre expérience et de votre vision des choses. Tout le monde progresse!

     

  • Quel coach déco êtes-vous?

    Fotolia_5394464_S (1).jpg

     

    Devenir coach déco ne s'improvise pas.
    Certes le métier est très agréable car nous travaillons avec de belles matières, des beaux objets et nous rendons le quotidien plus radieux.

    Pourtant nous avons tous une senibilité différente et une approche du métier personnelle.

    Et vous? Quel coach déco feriez-vous? Faites le test, vous saurez!

     

     1-      Quelle est votre couleur préférée ?

    A-   A-           Rose
    B-           Turquoise
    C-           Orange

    2-      Depuis quand souhaitez-vous travailler dans le domaine de la décoration ?
    A-           Votre adolescence
    B-           Quelques années
    C-           Votre enfance

    3-      Avez-vous déjà travaillé à votre compte
    A-           J’ai toujours été salarié
    B-           J’ai déjà été indépendant
    C-           J’ai alterné des périodes de recherches d’emploi

    4-      Les artisans :
    A-           Vous en connaissez de très bons
    B-           Vous ne les avez pas encore
    C-           Vous avez toujours réalisé les travaux vous-mêmes

    5-      Votre rémunération
    A-           Vous voulez gagner de quoi vivre
    B-           Vous voulez gagner plus que maintenant
    C-           Vous ne l’avez pas encore fixée

    6-      en-tête SAS Félicie le DragonVous avez déjà étudié votre concurrence
    A-           J’attendais la formation pour m’y pencher
    B-           Oui, je la connais ainsi que les tarifs pratiqués
    C-           Elle m’importe peu

    7-      en-tête SAS Félicie le DragonQuelle clientèle visez-vous ?
    A-           J’ai envie de démocratiser la déco
    B-           Haut de gamme
    C-           Eclectique

    8-      Combien de temps vous donnez-vous pour réussir ?
    A-           Un an
    B-           6 mois
    C-           Je n’y ai pas pensé

    9-      La formation arrive :
    A-           Au milieu de votre projet
    B-           Pour clôturer votre reconversion
    C-           Au début de votre projet professionnel

    10-   - Vous financez votre formation
    A-           Vous espérez une prise en charge de votre formation
    B-           Seul
    C-           Vous ne savez pas encore comment

    11-   Vos dernières réalisations ont été faites :
    A-           Pour la famille
    B-           Pour vous
    C-           Pour vos amis

    12-   Vous conseillez les autres
    A-           Souvent
    B-           De temps en temps
    C-           Régulièrement

    13-   On vous demande conseil
    A-           Régulièrement
    B-           Souvent
    C-           De temps en temps

    14-   Dans votre salon vous avez au moins
    A-           Un cadeau réalisé par un proche
    B-           Un objet high-tech
    C-           Un objet que vous avez créé

    15-   en-tête SAS Félicie le DragonVous êtes abonné à des magazines de déco :
    A- Plus de trois
    B- Un ou deux
    C- Non

    16-   Votre prochaine maison
    A-           Une bicoque que vous voulez retaper
    B-           Une maison d’architecte
    C-           Un ancien atelier d’artiste

    17-   Un cadeau déco pour des amis
    A-           Vous savez exactement ce qui leur fera plaisir
    B-           Vous le choisissez à la dernière minute
    C-           Vous le réalisez vous-même

    18-   Votre client idéal
    A-           Il a besoin de vous pour le guider
    B-           Il a budget illimité
    C-           Il vous laisse carte blanche

    Faites le total des points

    A
    B
    C

     

    Découvrez votre profil :

     

    Un maximum de A : Vous aimez aider les autres et êtes axé sur le bien-être

    Pour vous la décoration est une porte d’entrée pour exercer votre talent. Vous avez bien compris le lien qui nous unit à notre habitat.

    Votre défi : Vous faire payer pour vos conseils. Quand on est au service du bien-être des autres on a tendance à s’oublier soi.

    Votre atout : une grande empathie et une qualité d’écoute
    Pour vous rassurer : Nous vous conseillons de suivre également le stage : Améliorer sa relation à l’argent et/ou réussir son entreprise.
    Pour aller plus loin vous pouvez devenir home organizer  ou vous spécialiser dans le feng shui car vous vous épanouirez plus que dans la décoration pure pour guider votre client.

     

    en-tête SAS Félicie le Dragon

    Un maximum de B : Vous êtes un chef d’entreprise avant tout

    Vous avez déjà été à votre compte ou travaillé comme indépendant. Cette expérience vous a donné une excellente organisation. Vous aimez travailler seul.

    Votre défi : Avoir confiance en vos capacités de décorateur. Soyez rassuré, on apprend beaucoup sur le terrain quand on est curieux et toutes les informations techniques sont accessibles sur internet.

    Votre atout : Vous savez déjà fixer vos objectifs professionnels

    Pour vous rassurer :
    Documentez-vous. Constituez-vous une bonne bibliothèque et abonnez-vous à différents magazines. Si vous avez besoin, suivez une formation en décoration à l’Ecole Boulle  (www.ecole-boulle.org)


    Un maximum de C : Vous êtes un décorateur artiste dans l’âme.

    Le sens esthétique, vous l’avez, le bon goût aussi. Vous aimez la création et exercer ce métier peut vous permettre de commercialiser également vos propres créations.
    Cette formation est pour vous si vous avez déjà commercialisé vos créations et que vous connaissez votre valeur.

    Votre défi : Admettre que vous pouvez être payée pour une activité que vous exercez par passion.  Si vous avez besoin d’être boostée de ce côté-là, nous somme là aussi !
    Votre atout : votre créativité.

    Si vous avez du mal à définir un prix pour vos prestations, nous vous conseillons également de suivre le module : Pros de la déco : Doublez vos revenus ou Réussir son entreprise.

     

    Devenir coach déco - Le guide complet - Ed. Félicie le Dragon - Bénédicte Régimont
    Pros de la Déco - Comment doubler vos revenus - Ed. Félicie le Dragon - Bénédicte Régimont 

  • Félicie le Dragon partage son quotidien de coach déco

    Vous me connaissez sûrement... cela fait plus de dix ans que j'arpente les plateaux de télé, que je parle du métier de coach déco à tous les médias... que je forme les futurs coachs déco...

    Bref, Félicie le Dragon n'est plus à présenter... Si?

    Ok!

    Félicie le Dragon, c'est avant tout moi: Bénédicte Régimont.

    Benedicte_Regimont_felicie_le_dragon.jpg



    Créée en 2001, mon agence s'est depuis internationalisée avec l'ouverture d'un show room en Tunisie.
    Je continue à former les personnes qui veulent devenir coach déco comme moi.
    J'ai créé une maison d'édition qui publie des livres pour aider les coachs déco à développer leur activité.
    J'ai fondé la première pépinière d'entreprises spécialisées dans l'univers de la décoration.
    J'ai publié 10 livres dont Dites-moi comment est votre maison, je vous dirai qui vous êtes chez Flammarion.
    Jamais langue de bois et parfois politiquement incorrecte, je suis accro au net et aux réseaux sociaux... 

     

    Bref, le coaching déco c'est mon quotidien.

    Et bizarrement j'étais présente sur les blogs de Marie Claire avec La réussite jusqu'au bout des ongles qui donne des conseils pour mieux vivre son métier et son quotidien... et me voici sur Marie Claire Maison pour partager mon quotidien.

    Pour vous faire comprendre ce que c'est réellement que le métier de coach déco.

    Alors, prêt à me suivre?
    Attention, ça déménage (ça c'est pour ceux qui ne me connaissent pas encore, les autres savent déjà qu'il faut être bien accroché!) 

     

     

     

     

     

    pied de page e-mail.jpg